Le dissolvant en gel kiko, ou  » Patience et tendinite »

kiko-dissolvant-gel

 

La semaine dernière, j’ai acheté, soldé à 2€, le dissolvant en gel Kiko. Je l’avais déjà testé en magasin sur un ongle, j’avais trouvé qu’il enlevait bien le vernis, et que sa formule douce, à l’aloé vera paraît-il, ne désechait pas l’ongle. En outre, j’étais en panne de dissolvant, je l’ai donc acheté.

Testé sur un ongle. C’est bien là que le bât blesse. Si effectivement vous ne vous vernissez qu’un seul ongle, foncez, ce dissolvant est fait pour vous. Au delà de deux ongles, ça va être plus difficile. Moi, dommage, des ongles, j’en ai 10.

Je m’explique:

Arrivée chez moi, j’ai voulu enlever le vernis que je portais et qui s’était écaillé. A l’application, il est vrai, la texture gel est très pratique. On peut se badigeonner les doigts avec ce gel à la texture bien épaisse et laisser poser quelques instants. Jusque là tout va bien. C’est la suite qui est plus problématique.

Je prends un coton… premier ongle, tout va bien, tout part vite et bien. Deuxième ongle, je frotte un peu plus, mais ça va encore, le vernis part. Au troisième… je frotte, je frotte, (et c’est long !) Peine perdue, le vernis part en partie mais ce qui reste est bien accroché. Et à partir de là, inutile de se fatiguer sur les doigts suivants, cela ne sert plus à rien sinon à vous luxer le poignet.

Il faut alors changer de coton. Et frotter. En fait, cette texture gel, bien pratique au départ, s’avère en fait être une vraie plaie, car elle bouche et lisse les fibres  du coton, le rendant alors glissant et visqueux. Dès lors, plus la moindre particule de vernis n’accrochera sur ce coton. Et dès le troisième ongle, ce coton enrobé de cette texture ne sert plus à rien. Sauf à part lustrer le vernis, peut-être? Ou comme patin, sous les pieds, pour ne pas abîmer le parquet ? (attention aux glissades)

Faites le calcul… changer de coton tous les deux doigts (deux et demi à la rigueur)… vous risquez d’en remplir votre poubelle de salle de bain très vite.

Pour conclure :

 

Ce dissolvant vous conviendra si:

  • Vous avez du temps devant vous. Parce que oui, changer de coton, frotter, changer de coton, frotter… ça prend un temps fou.
  • Vous êtres propriétaire d’actions dans une entreprise de cosmétiques vendant du coton hydrophile ( auquel cas, l’entreprise en question vous remerciera car sa prospérité sera assurée pour quelques temps)
  • Vous avez des articulations solides

Ce dissolvant ne vous conviendra pas si :

  • Les défauts sus-cités vous ont découragée et pas mal gonflée (c’est mon cas).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments on “Le dissolvant en gel kiko, ou  » Patience et tendinite »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *