Vous avez raté l’Exposition Titanic? Laissez-moi vous raconter…

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (1)

 

Il y a quelques jours, je me suis -enfin- rendue Porte de Versailles pour -enfin- voir l’Exposition Titanic. Bien que le sujet de l’exposition m’intéressait énormément et que je me sois promise d’aller la voir, j’ai été prise du bien-connu syndrome Procrastinator, jusqu’à ce que j’apprenne que « Hé ho, l’expo se termine dans une semaine ». Ah, bon! Il serait peut-être temps de se bouger, dans ce cas! Mais avec le recul, je pense avoir bien fait, car j’ai ainsi pu éviter les foules typiques des débuts d’expo et des vacances scolaires.

Bref! C’est pas le tout, mais on va peut-être entrer dans le vif du sujet, je suppose que vous n’avez pas que ça à faire!

 

Dès les barrières de la billetterie passées, on est immédiatement plongé dans une ambiance de musée. On avance alors dans un enchevêtrement de petites salles créant une ambiance finalement intimiste malgré la taille conséquente du hall d’exposition. La mise en scène est sombre et savamment travaillée par un jeu d’éclairages et de musiques permettant d’installer toute une ambiance au fur et à mesure que l’on avance dans l’exposition.

On traverse les salles, on s’imprègne de l’ambiance, on lit les panneaux remplis d’informations et d’anecdotes. Et surtout, on regarde ces vitrines renfermant des objets retrouvés dans l’épave et remontés à la surface. Il est étrange de se dire que ces objets revenant de loin ont « vécu » ce petit bout d’histoire, et surtout qu’ils ont dormi pendant des décénnies au fond de l’océan.

Afin de mettre tout de suite le visiteur dans l’ambiance et pour renforcer ce sentiment d’immersion (sans mauvais jeu de mot!), on se voit remettre à l’entrée un carton rappellant les pass d’embarcation remis aux passagers. Au dos, le nom d’un des leurs. Le temps de la visite, j’ai donc été Arthur Larned Ryerson, passager de première classe (tant qu’à faire!)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (2)

 

La première salle nous raconte la construction du navire sur fond de musique irlandaise

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (3)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (4)

 

 

Puis, le couloir menant à la deuxième salle, reconstitution d’un des couloir des premières classes.

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (5)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (6)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (7)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (8)

 

 

( Bonjour, je fais ma touriste!)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (9)

 

La reconstitution d’une des chambres des premières classes. Une parmi tant d’autres, puisque la disposition et la décoration changeait de l’une à l’autre. Nous sommes à présent bercée par un air de violon, ambiance réception aristocratique.

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (10)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (12)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (14)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (11)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (13)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (15)

Le grand escalier, qui est en fait une gigantesque photo en trompe l’oeil

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (16)

 

Le socle sur lequel reposait la statue de chérubin, sur la rampe au centre de l’escalier

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (17)

 

 

Nous voici maintenant dans le café véranda

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (19)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (18)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (20)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (21)

 

Une cabine de troisième classe

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (22)

 

 

Et c’est maintenant que les choses se corsent… nous voici la nuit du 14 avril 1912. Les éclairages, jusqu’ici blancs/jaunes, laissent place à des éclairages rouges et bleu. Une ambiance sonore angoissante succède à la musique de salon enjouée.

DSCF5963

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (24)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (23)

 

Jusqu’ici, seuls les yeux et les oreilles étaient sollicités… et maintenant, c’est le toucher! Un grand morceau de glace, ou un mini iceberg, comme il vous plaira, est là, comme pour mieux ressentir les émotions et les sensations ressenties par les passagers au moment du naufrage.

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (25)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (26)

 

 

La salle suivante… sur la découverte de l’épave, les moyens techniques déployés pour la localiser, y faire des descentes, remonter et conserver les objets trouvés.

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (27)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (28)

 

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (29)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (30)

exposition-titanic-paris-porte-de-versailles-photos-art-nouveau-cabine-premiere-troisieme-classe-couloir-porte-reconstitution-decors-grand-escalier-iceberg (31)

Et voici la fin de cette visite.

C’est en vous faisant ce compte-rendu que je me rends compte à quel point cette exposition mise sur l’aspect humain, l’empathie et l’immersion dans la vie de l’époque. C’est une exposition réalisée de manière presque cinématographique. Une chronologie, des décors, des personnages, une fin tragique…

Tout est fait pour qu’on se familiarise avec les passagers, pour qu’on s’identifie. On nous présente des personnages de toutes les classes, des hommes et des femmes riches, ou bien des familles ayant économisé longtemps pour ce voyage. Les témoignages se succèdent, On découvre un bout de leur histoire, leur vie, leurs projets. Pour apprendre finalement leur mort ou leur survie. Les objets qui sont là, témoins de leur existence, n’en sont que plus émouvants. Des effets personnels. Un chapeau, une paire de lunettes, une montre…

Concluons tout de même sur une note joyeuse : j’ai eu grand plaisir à visiter cette exposition et à être plongée dans cette ambiance belle époque dont l’esthétique me ravit. J’espère que la visite vous aura plu également :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 comments on “Vous avez raté l’Exposition Titanic? Laissez-moi vous raconter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>