Les livres audio : Où, comment, pourquoi?

livres-audio-texte-lu-audiolib-explication-quand-ecouter-un-livre-audio-cecite-experience (1)

Si je parle de temps en temps de lecture sur ce blog, je m’attache plus souvent au contenu qu’au contenant. Mais aujourd’hui, attardons-nous sur un support un peu différent. Non, je ne vous parlerai pas de l’éternel débat livre papier VS liseuse. Du moins, pas aujourd’hui.

Aujourd’hui, disais-je donc, j’aimerais vous parler des livres audio, qu’on appelle aussi « textes lus ». C’est un format livresque que j’adore, mais qui est un peu méconnu, et dont je vous souhaitais vous parler car il mérite qu’on s’y attarde :-)

Mais tout d’abord : un livre audio, késako?

Il s’agit tout simplement d’un livre (roman, essai, vie pratique…) lu par un tiers et enregistré sur CD. Autrement dit, on ne « lit » pas à proprement parler le texte. On glisse le CD ou son contenu dans une chaine Hi-Fi/un ordinateur/un lecteur mp3/un smartphone, et on écoute quelqu’un le lire. Parfois, ce sont même des acteurs et personnalités connus qui s’y collent : André Dussolier, Edouard Baer, Emmanuel Curtil, Fabrice Luchini, Eric-Emmanuel Schmitt…

livres-audio-texte-lu-audiolib-explication-quand-ecouter-un-livre-audio-cecite-experience (5)

Un livre audio, pourquoi?

Bien entendu, c’est un format très avantageux pour les personnes dont la vue est déficiente, vous n’aurez aucun mal à comprendre pourquoi. Mais je ne suis pas de celles-ci et j’y trouve tout de même mon compte.

C’est un format que j’ai découvert il y a quelques années et que j’aime beaucoup dans certaines situations. Passons sur les histoires enregistrées sur cassettes que je traînais partout avec mon petit magnétophone rouge étant gamine, au point de faire faire une overdose de l’histoire des Cinq petits chiens turbulents à ma famille. ( Oui, mais c’était lu par Roger Carel. Non mais! )

J’y trouve un genre de réminiscence des instants avant-dodo de mon enfance, quand mes parents me lisaient des histoires avant de dormir. Qu’on me fasse la lecture, j’adore ça, tout simplement. Cela me détend, et j’aime me laisser porter par la voix et le récit. Il n’est d’ailleurs pas rare que j’écoute un ou deux chapitres d’un livre le soir avant de dormir. C’est d’ailleurs de cette façon que j’ai « lu » Les Yeux jaunes des crocodiles.

Mais surtout, et c’est LE point qui fait que j’adore ce format, c’est qu’on peut lire partout, et dans des situations qui ne permettraient pas qu’on lise un livre au format papier.

livres-audio-texte-lu-audiolib-explication-quand-ecouter-un-livre-audio-cecite-experience (3)

Un livre audio : quand?

Dans les transports, par exemple! Les sempiternels trajets en RER et les grèves RATP m’ont semblé beaucoup plus doux lorsque j’avais Stefan Zweig et sa magnifique Lettre d’une inconnue dans les oreilles.

A la salle de sport! Difficile de lire un livre papier lorsqu’on se lance dans l’imitation du hamster galopant dans sa roue pendant une séance de cardio. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais ces séances interminables de pédalage avec, pour seule distraction, une musique abrutissante censée vous motiver à pédaler encore et encore étaient d’un ennui incroyable. C’est donc dans ces conditions que j’ai écouté le Vol. 1 de Millénium.

Pendant le ménage! Pareillement, je m’ennuie mortellement lorsqu’il faut que je me lance dans un grand nettoyage chez moi. Vaisselle, poussière, triage des papiers administratifs… Étonnamment, cela m’a paru moins fastidieux lorsque j’ai commencé l’écoute de la Couleur des sentiments.

Et c’est dans des conditions similaires que j’ai écouté le Montespan, de Jean Teulé, Verte de Marie Desplechin, ou encore Si c’était vrai de Marc Levy (oui, roo!)

livres-audio-texte-lu-audiolib-explication-quand-ecouter-un-livre-audio-cecite-experience (4)

Vous l’aurez compris. Ce format de lecture est génial lorsqu’on souhaite lire, que le cerveau ne demande qu’un peu de distraction et qu’il est tout disposé à se fixer sur quelque chose, une voix, une histoire, mais qu’on n’a malheureusement pas les mains libres parce qu’occupées à une tâche mécanique qui ne requiert pas plus de concentration que ça.

Le seul bémol à tout cela, c’est que l’offre est bien entendu moins large que celle des livres papier, car les d’éditeurs de livres audio sont beaucoup moins nombreux. Si vous cherchez un ouvrage assez spécialisé, vous aurez peu de chance de le trouver. Cependant, les grands classiques littéraires sont souvent enregistrés, de même que les best-sellers du moment, comme, récemment, le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Demain j’arrête, Millenium, Cinquante nuances de Grey (et oui!), la saga animalière de Catherine Pancol, Millenium, La saga Harry Potter, ou encore L’appel du coucou, le dernier Robert Galbraith. (alias J.K. Rowling) Avouez que c’est plutôt intéressant!

livres-audio-texte-lu-audiolib-explication-quand-ecouter-un-livre-audio-cecite-experience (2)

Combien ça coûte?

Un livre audio, chez l’éditeur Audiolib (que je vous conseille, c’est mon éditeurs préféré car leur offre est intéressante et diversifiée. De plus, les sorties sont très fréquentes et les livres phares du moment sont rapidement mis en vente) coûte un tout petit peu plus cher que le livre papier en grand format. Par exemple, pour l’Appel du coucou, (que je veux lire!) il faut compter 24,50€ contre 21,50€ en format papier. Pour Bilbo le Hobbit, 24,50€ également. Et 20,80€ pour l’excellent Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. Et vous en avez pour des heures et des heures d’écoute :-)

Toutefois, n’oubliez pas les médiathèques! Il est très courant que ces établissements publics proposent un fonds de livre audio qui ne vous coûtera que le prix de l’abonnement annuel (souvent gratuit pour les locaux, renseignez-vous dans votre ville! ^^)

J’espère que cet article aura été utile si vous vous intéressiez de près ou de loin à ce format de livres qu’on croise pourtant peu. Voire même si vous ne le connaissiez pas du tout. Mais c’est tellement agréable de s’entendre raconter des histoires! :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 comments on “Les livres audio : Où, comment, pourquoi?

  1. J’avoue n’avoir jamais testé ! Et je redoute moi justement le fait de vite me laisser déconcentrer par autre chose pendant que j’écoute. Je me laisse facilement distraire lors d’une conversation ou lorsque j’écoute une chance, alors j’imagine même pas la lecture et devoir revenir en arrière brrr.
    Mais j’admets que comme tu l’utilises toi (notamment pour le ménage haha) ça peut être très utile !

    • Ah oui c’est tellement pratique! Surtout quand on doit prendre le train ou qu’on vit en région parisienne où les temps de trajet peuvent être assez élevés :s

  2. Hello,
    Les livres audio, j adore pour plusieurs raisons..lors des voyages en voiture, l’ecoute est partagée, s’aventurer avec des livres dont la lecture peut sembler rébarbative, l’ecoute d’ un livre déjà lu…
    Par contre, tous les lecteurs de ces livres audio n ont pas la même qualité lors des enregistrement,
    Testez les lecteurs si vous pouvez avec l emprunt auprès des bibliothèques…
    Bon weekend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>